Traces et empreintes urbaines


Suzanne Joos


16 septembre au 16 octobre 2010



Cette exposition est commanditée par Collins Barrow Comptables agréés. Nos commanditaires de saison sont CBON, la Première Chaîne, Espace musique, Radio-Canada Télévision | Internet.


Traces et empreintes urbaines

Traces et empreintes urbaines est un projet qui réfléchit sur l’espace urbain et la manière dont le temps y laisse sa marque. En questionnant la notion de territoire, mon intention est de créer une salle de cartes à partir d’un nouvel imaginaire urbain. Il s’agit de poser un regard insolite et expérimental sur ce type d’espace, d’y réfléchir en combinant dans la galerie une vision de loin, avec des plans de villes fictifs, à une vision de près, des topographies de ruelles. Deux mémoires se chevauchent, l’une à travers des déformations de cartes usuelles, l’autre inspirée du tarmac abîmé par l’usure (trous, craquelures, nids de poules). Je fais ainsi basculer les rapports entre le durable et l’éphémère, le proche et le lointain, le microscopique et le macroscopique.

Cette installation cartographique propose de réinventer la ville, de souligner le caractère aléatoire et éphémère de toutes ces traces temporelles afin de montrer que la carte est toujours quelque chose à refaire et à repenser.


Suzanne Joos vit et travaille à Montréal. Elle a obtenu sa maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal et son baccalauréat en histoire de l’art à l’Université de Montréal. Ses œuvres ont été présentées plusieurs fois au Québec dans des expositions individuelles et pour la première fois ici en Ontario. Depuis plusieurs années, elle s’interroge sur l’imaginaire de la cartographie, la notion de frontière, les limites entre l’abstraction et la figuration, le scriptural et le pictural.

L’artiste tient à remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada pour la réalisation de cette exposition.

Prev:
object(WP_Post)#14706 (24) { ["ID"]=> int(4148) ["post_author"]=> string(1) "9" ["post_date"]=> string(19) "2015-12-10 18:16:47" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2015-12-10 23:16:47" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(28) "Village démocratie: Phase 1" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(26) "village-democratie-phase-1" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-05-22 11:40:22" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-05-22 15:40:22" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(43) "http://gn-o.org/?post_type=expo&p=4148" ["menu_order"]=> int(113) ["post_type"]=> string(4) "expo" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" } <
Next:
object(WP_Post)#14705 (24) { ["ID"]=> int(4109) ["post_author"]=> string(1) "9" ["post_date"]=> string(19) "2015-12-10 16:27:24" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2015-12-10 21:27:24" ["post_content"]=> string(0) "" ["post_title"]=> string(16) "Marges coulantes" ["post_excerpt"]=> string(0) "" ["post_status"]=> string(7) "publish" ["comment_status"]=> string(6) "closed" ["ping_status"]=> string(6) "closed" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_name"]=> string(16) "marges-coulantes" ["to_ping"]=> string(0) "" ["pinged"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2018-05-22 11:40:21" ["post_modified_gmt"]=> string(19) "2018-05-22 15:40:21" ["post_content_filtered"]=> string(0) "" ["post_parent"]=> int(0) ["guid"]=> string(43) "http://gn-o.org/?post_type=expo&p=4109" ["menu_order"]=> int(108) ["post_type"]=> string(4) "expo" ["post_mime_type"]=> string(0) "" ["comment_count"]=> string(1) "0" ["filter"]=> string(3) "raw" }