Paysages sacrés


Keesic Douglas, Jose Angel Rodriguez


4 février au 4 mars 2011



Cette exposition est commanditée par Pine Needle Productions et Can Sign Industries. Nos commanditaires de saison sont CBON, la Première Chaîne, Espace musique, Radio-Canada Télévision | Internet.


Paysages sacrés

L’exposition regroupe les œuvres de deux artistes autochtones vivant aux deux extrémités du continent : Keesic Douglas, un Ojibway de Rama First Nation en Ontario et José Angel Rodriguez, un Mestizo du Chiapas au sud du Mexique. Même si leurs bagages culturels diffèrent, les deux photographes ont ici un objectif commun : raconter visuellement et spirituellement des histoires de leur peuple.

Keesic Douglas nous propose, pour sa part, quatre œuvres grand format en couleur où la terre même est le sujet. Chaque œuvre est composée de deux scènes montées par l’artiste, l’image de gauche représentant un paysage paisible typique du Nord canadien et celle de droite, quasiment sa réflexion, nous racontant une tout autre histoire. C’est ainsi que Douglas soulève des questions importantes concernant les droits des Premières Nations et la perte de certaines coutumes. On ne voit personne dans ces photos, mais la présence d’une communauté défendant ses droits y est gravée.

De son côté, José Angel Rodriguez nous offre une sélection de photos de cérémonies et de rituels religieux qu’il a accumulées depuis une trentaine d’années. Que celles-ci proviennent d’un échange complice entre l’artiste et le sujet ou qu’elles aient été captées dans le silence et l’attente du moment propice, chaque image dévoile une histoire. De plus, pour ajouter au ton mystique de l’œuvre, Rodriguez travaille avec le palladium, une technique ancestrale où la photo est développée au soleil. Il explore cette pratique sur des surfaces traditionnelles telles, le papier aztèque, la pierre et la peau de tambour.


Keesic Douglas vit et travaille à Toronto. Il a obtenu sa maîtrise en arts plastiques à l’University of British Columbia et son baccalauréat en photographie au Ontario College of Art & Design à Toronto. Ses œuvres ont été exposées en Ontario, au Manitoba et en Colombie-Britannique.

Jose Angel Rodriguez pratique la photographie depuis quarante ans. Ses œuvres ont été présentées de nombreuses fois au Mexique ainsi qu’aux États-Unis et en Europe. Son premier livre, « Vidas Ceremoniales » (Vies cérémoniales), a été publié en 1991 et son deuxième, « Cazador de Imagenes » (Chasseur d’images), en 2002. Rodriguez est aussi professeur de photographie à l’Universidad Intercultural de Chiapas.