Alisa Arsenault


Notice biographique

Arsenault a fait ses études à l’Université de Moncton en estampe et en photographie. Elle a fait partie de plusieurs expositions de groupe professionnel, dont Somewheres (2014), à la galerie d’art du Confederation Centre of the Arts à Charlottetown, I.-P.E. et Acadie Mythique (2014), exposition itinérante du commissaire Harlan Johnson. Elle a réalisé de nombreuses résidences d’artistes, soit a l’atelier Graff, a Montréal, Artscape, a Toronto et La Manivelle en Nouvelle- Écosse. En 2015, elle est choisi en tant que ré-sidante du Festival Internationale du Cinema Francophone en Acadie, et réalise une oeuvre médiatique originale en collaboration avec Caroline Blais, artiste Montréalaise, avec laquelle elle forme le collectif; Les Femmes Capables.


Démarche artistique

Par le biais de la spécificité d’histoires familiales, Alisa aborde à l’aide de questions uni-verselles, la négociation et la renégociation de la narrativité héritée. Son exploration de ces anecdotes, qui sont en mutation continue, souligne leur distance de la réalité vécue. Par l’entremise de la vidéo, du son et de l’installation, elle explore la construction éphémère et malléable de la réalité narrée.

La déconstruction d’images et de mots puisés dans ses vidéos de famille personnels est une immense source d’inspiration pour l’artiste. La reconstitution performative et matérielle de ces bribes de son histoire, permettent un questionnement continu sur le folklore familiale. Segmentées et semi-reconstituées, ces mèches de souvenirs, à la fois humoristiques et mélancoliques, s’unifient en postiche. Ce dernier agit de manière plus ou moins complet comme antidote à notre nostalgie universelle.



Suivre l’artiste