de la part de claude

Ray,

merci.

j’écrirai plus plus tard de nouveau, mais, pour le moment, je veux juste te dire que je suis content à l’idée d’un téléphone bientôt et te rassurer que je ne suis pas sans-abri en ce moment. excuse-moi si mes mots ont apporté de la confusion à ce sujet.

amitié,

claude