8 septembre 2020

J’ai parlé aujourd’hui avec le Registre des logements de la ville du Grand Sudbury aujourd’hui et j’ai appris 2 choses importantes.

  1. Quelqu’un à Sudbury dont l’appartement serait condamné par la ville, et donc dans la même situation où je me suis trouvé ces derniers mois à Toronto, bénéficierait chez vous du Statut d’urgence et aurait alors un accès prioritaire aux logements à loyer indexés sur le revenu. Voici une bonne nouvelle pour vous, car ceci n’est pas le cas à Toronto et c’est pourquoi Toronto m’a refusé l’accès à cette unité à loyer indexé sur le revenu que Artscape m’offrait.
  2. J’aurais pu faire une demande de statut d’urgence à Sudbury même si c’était Toronto qui avait condamné mon bâtiment et il est possible qu’on m’aurait accordé le statut d’urgence. Ai-je manqué l’opportunité de déménager à Sudbury?

Et maintenant, puis-je vous encourager à remplir votre demande de logement à loyer indexé sur le revenu? Ca va prendre du temps jusqu’à ce que le logement vous tombe dans les mains….

 

 


2 septembre 2020

le chapitre de ma crise de logement se boucle. je suis relogé et ma requête auprès de la ville de Toronto et de la Province d’Ontario de m’accorder l’un de leurs subsides de logement a été approuvée.

je me trouve à la fois bien humble et profondément furieux face à ce que j’ai appris durant cette periode bien noire. je n’avais jamais vécu jusque là la subtile et de plus en plus béante violation de la dignité qui accompagne le risque de perdre son droit au logement, une violation qui s’infiltre même lorsque les amis sont là. je suis furieux face à la quantité de changements que notre système devrait s’imposer pour respecter notre droit au logement.

il faut changer quelque chose.

 

 


13 août 2020

une crise de logement est une oeuvre d’art.

la mienne a passé par une tempête de peur de devenir sans abri et de rage contre la ville de Toronto qui m’a refusé accès à une unité qui aurait été financièrement viable à long terme pour moi, après m’avoir fait attendre 7 semaines pour me donner réponse (on appelle ce genre d’unités « Rent-Geared-to-Income » ici).

maintenant, je me retrouve avec un contrat signé pour un apartment dont je ne pourrai pas payer le loyer. pourquoi? signer un contrat était nécessaire pour commencer une candidature pour un subside de logement (dans un monde un peu mieux fait, on recevrait le subside avant de chercher un logement et de signer un contrat, n’est-ce pas?) et signer un contrat m’évite aussi de me retrouver sans abri dans les prochaines semaines.

mercredi 19 août, je déménagerai et je ne sais toujours pas si la Province d’Ontario a accepté ma candidature pour le subside. pourquoi ceci est-il même possible? lorsque j’emballe mes choses, il me semble que je suis dans une réalité parallèle.

l’oeuvre d’art, vous la voyez?

et allez-vous m’aider à l’entendre?

 

 

 

 


12 juillet 2020

from artist Carrie Perreault:

« I recorded it while sitting at my desk looking through kijiji for possible apartments for you. I’m sure you’re looking there all the time—sadly I didn’t see anything worth mentioning. »


12 juillet 2020

je n’ai toujours pas de nouvel appartement. j’attends constamment sur des réponses qui ou bien ne viennent pas ou me reviennent négatives.

des amis m’ont offert des solutions d’urgence pour des stages temporaires.

je vous avoue que je ne sais bientôt plus comment garder une certaine dignité et ceci affecte mes relations avec les autres.

home is more than an image of home.

j’ai demandé conseil à un des activistes les plus dédiés et écoutés à Toronto par les sans-abris sur le terrain et par les médias et on n’a pas réussi à inventer une seule stratégie pour pourrait m’aider.

 


19 juin 2020

ma propriétaire a « généreusement » annoncé qu’elle allait changer les serrures.

bien sûr, nous collectionnons conseil légal, mais, je suis né pour l’action et alors, il me faut bouger l’énergie qui se bloque ou je suffoque. alors, j’ai préparé une valise d’urgence qu’une de mes chères amies est venue chercher et amènera chez une autre chère amie qui sera d’accord de m’accueillir pour dormir si je me retrouve fermé dehors. j’ai une énorme gratitude pour ce berceau d’urgence. merci S. and L.

jusqu’où cette histoire va-t-elle aller?

j’approche mes limites.