Les Poulpes


Les Poulpes est un collectif tentaculaire, multi et interdisciplinaire, fondé à Chicoutimi en 2011. Le théâtre, la performance et les arts visuels architexturent leur parcours artistique. Elles comptent neuf projets majeurs, une kyrielle de participation à des événements, des ateliers, des VJette/DJette/Set, un fanzine et une série web en dix épisodes. Ce trio singulier carbure à l’énergie des artistes multidisciplinaires Andrée-Anne Giguère, Elaine Juteau et Anick Martel. Les Poulpes sont réputées pour proposer des formes plurielles et éclatées marquées par l’humour, la dérision et la collaboration. Elles ont performé à Chicoutimi, Jonquière, Valley-Jonction, Senneterre, Montréal, Québec, Ottawa, Rivière-du-Loup, Rimouski, Halifax, et bientôt Sudbury. En 2017, le collectif devient multi-territorial et définitivement tentaculaire puisqu’elles demeurent désormais dans trois lieux différents : Chicoutimi, Montréal et St-Émile-de-Suffolk. Les Poulpes amorcent ainsi un nouveau chapitre de leur dynamique créative. Boursières du Conseil des arts de Saguenay (CAS) et du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), elles travaillent actuellement sur le projet Soi-disant dix, une création théâtrale autour de la valeur.

 

Le dynamisme tentaculaire du collectif Les Poulpes est animé par l’esprit ludique et le professionnalisme artistique de ses membres. Andrée-Anne Giguère, Elaine Juteau et Anick Martel cumulent un maelström de compétences basées sur l’écriture, l’image et la vidéo, le jeu, la scénographie, la mise en scène, l’installation, la photographie, la poésie, le son et la performance. La trace et l’empreinte sont des récurrences dans leur travail où, bien souvent, le corps est mis en action comme représentation autant fictive qu’intime de soi et de l’autre. Leurs créations déroutent et amusent; elles sont inventives et investies. Les Poulpes possèdent un garde-objets qui nourrit tous leurs projets. Les créations se déclinent en plusieurs sous-projets pour se faire écho. Les Poulpes savent gérer, planifier, conceptualiser, coordonner, communiquer, administrer et réaliser; elles sont multitâches et polyvalentes, rhizomatiques et entrepreneuriales. Elles ont trois cœurs et trois cerveaux : ce sont des Poulpes. En 2018-2019, elles se questionnent à propos de la valeur à travers le projet Soi-disant dix (titre de travail). Joyeuses de participer à la FAAS 2018, elles présenteront des performances, de la vidéo, quelques photos et des traces entourant le projet Convoi, une performance de neuf jours, en train. Les Poulpes initieront également de premières actions en lien avec leur nouveau projet, Soi-disant dix.



Suivre l’artiste