Étienne Boulanger


Notice biographique

Étienne Boulanger vit et travaille à Alma au Québec. Il détient une maîtrise en recherche et création de l’Université du Québec à Chicoutimi [2016]. Artiste et organisateur, il a collaboré à la mise sur pied du festival international d’art performance Art Nomade de Chicoutimi en 2007. Il a produit et réalisé un documentaire sur les artistes/performeurs du Fringe festival à Singapour [2006]. Avec le collectif Cédule 40 il a participé au Festival international de jardins aux Jardins de Métis [2006-2011], aux jardins du 400e de Québec, à l’événement d’art actuel Orange de Saint-Hyacinthe [2009] en plus de réaliser des sculptures monumentales dans le cadre de la politique d’intégration de l’art à l’architecture. Il a fait des expositions dans des galeries à Montréal et au Saguenay depuis 2003 et est récipiendaire de nombreuses bourses et prix pour sa production artistique hybride. Depuis 2007 sa pratique s’organise autour de l’art action. Ses œuvres ont été diffusées dans plusieurs galeries, événements et festivals au Canada, en Pologne, en France, à Singapour, en Indonésie et en Chine. Il a présenté une performance inédite pour l’ouverture du prestigieux Gala des Arts Visuels au Théâtre Rialto de Montréal, une soirée de remise de prix qui, chaque année, récompense la crème de l’art visuel québécois.


Démarche

En plaçant mon corps en déséquilibre dans l’espace, de manière précaire et bouleversée, je mets en place un système de repères utopique et instable. Usant d’instruments rudimentaires, tels le balancier, le treuil ou la poulie et, combinés aux nouvelles technologies de l’image et du son, je prolonge ou modifie mon corps en devenant extension du geste poétique.